Régime végétalien : comment devenir végétalien ?

Publié le : 12 juillet 20236 mins de lecture

Le véganisme est un mode de vie qui cherche à exclure, dans la mesure du possible, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux. Cela s’applique à l’alimentation, à l’habillement ou à tout autre usage. En pratique, le régime végétalien est basé sur les légumes, sans viande, sans produits laitiers, sans œufs et sans miel. En outre, dans le cadre de ce mode de vie, la personne renonce à utiliser des articles en cuir et tout produit testé sur les animaux.

Le régime végétalien est sain

Bien que l’indication de consommer de la viande, des œufs et des produits laitiers demeure, il est suggéré que cela se fasse de moins en moins fréquemment. En effet, bien qu’ils constituent de bonnes sources nutritionnelles, les produits d’origine animale, lorsqu’ils sont consommés en excès, peuvent contribuer à des problèmes tels que l’obésité, les maladies cardiaques et d’autres maladies chroniques. Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, ceux qui adoptent le régime végétalien mangent très bien et de manière variée. Après tout, il existe des centaines d’aliments naturellement végétaliens tels que le riz, les haricots, les légumineuses, les légumes, les noix et les fruits, tous faciles à trouver dans nos habitudes. Une analyse a comparé la santé des végétariens et des végétaliens à celle des omnivores (ceux qui mangent de tout). La conclusion est que le régime à base de plantes contribue à réduire l’incidence du cancer et des problèmes cardiaques. Dans le cas du cancer, les chercheurs affirment que le risque d’incidence de la maladie diminue de 15 % avec le régime végétalien et de 8 % avec le régime végétarien.

Comment adopter le régime végétalien ?

Comme tout changement qui implique des habitudes quotidiennes, la question du temps doit être prise en compte. L’adoption du régime végétalien ne doit pas se faire du jour au lendemain : c’est quelque chose qui doit toujours s’accompagner de connaissances. Plus vous vous informerez sur les objectifs du véganisme (qui ne se limitent pas à l’alimentation, cela vaut la peine de le rappeler), plus la transition sera facile. En ce qui concerne les habitudes alimentaires, le changement peut varier en fonction des habitudes de chacun. Une personne qui vit selon un modèle sain, équilibré, et qui a l’habitude de manger des aliments plus nutritifs n’aura peut-être pas tant de mal à exclure les produits animaux. Elle risque également moins de souffrir de carences nutritionnelles, par exemple. En fait, la carence nutritionnelle est un point controversé lorsqu’il s’agit d’adhérer au régime végétalien. En effet, l’organisme peut-il subir des dommages s’il est privé de produits animaux ? Si nous pensons aux protéines, aux minéraux et à certaines vitamines, non, car ces nutriments se trouvent également dans les aliments d’origine végétale. Mais il y a une exception : la vitamine B12 ne se trouve que dans les aliments d’origine animale et est importante pour le bon fonctionnement de l’organisme. Dans ce cas, une supplémentation est recommandée sous le contrôle d’un professionnel de santé. En ce qui concerne les carences nutritionnelles, les experts du ministère de la santé attirent l’attention sur le fait qu’il y a des personnes qui mangent de tout et qui ont encore un déficit important. Ce n’est donc pas le fait de supprimer certains aliments qui est néfaste. Comme pour tout ce qui touche à la santé, l’individualisation est fondamentale. Ainsi, parler à un nutritionniste pour une adaptation plus sûre du régime végétalien à votre alimentation est toujours intéressant.

6 conseils simples pour commencer un régime végétalien

  1. Dans tous vos repas, recherchez la satiété en augmentant la consommation de légumes, de fruits et de céréales.
  2. Déterminez un jour sur deux dans la semaine pour consommer de la viande, des œufs, du lait et des produits laitiers, en diminuant progressivement la consommation ;
  3.  Apprenez à cuisiner et cherchez de nouvelles façons de préparer les recettes qui font partie de votre routine. La viande hamburger, par exemple, peut être préparée avec des légumineuses. Vous pouvez remplacer la viande par d’autres aliments, en cuisinant des lardons et du bacon végétaliens par exemple.
  4. Le lait de vache et ses dérivés peuvent être remplacés par des produits végétaux tels que le lait de riz, le lait d’amande, le lait de coco.
  5. Les aliments végétaux les plus riches en protéines sont : les champignons, les légumes secs (haricots, pois chiches, pois, lentilles, cacahuètes), les oléagineux comme les noix, les noisettes et les amandes, par exemple.
  6. Il existent de nombreux aliments végétaliens dans le commerce. De plus vous pouvez vous-même concevoir des aliments végétaliens comme le fromage, aussi appelé fauxmage.

Plan du site