Qu’est-ce que le travail hybride ?

Publié le : 12 juillet 20239 mins de lecture

Le travail hybride est apparu comme une alternative qui fusionne le télétravail et le travail dans l’entreprise, mais il a plus d’impact que le télétravail seul. Le travail hybride est un modèle de travail qui offre à ses employés la possibilité de travailler à domicile au moins un jour par semaine. Dans le cadre du travail hybride, les salariés sont en contact avec une routine à l’intérieur et à l’extérieur du bureau. Bien que cette idée existe depuis des années, elle ne s’est répandue à grande échelle que lors de la pandémie de coronavirus.

Comment le travail hybride est-il né ?

Avant la pandémie de Covid-19, la mise en œuvre du travail hybride faisait déjà l’objet de discussions. Les entreprises qui cherchaient à réorganiser leurs bureaux cherchaient à mieux comprendre le modèle. Cependant, sa mise en œuvre à grande échelle n’a eu lieu qu’après que le monde s’est arrêté dans la pandémie de coronavirus. Dès que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la pandémie de Covid-19, les gens ont commencé à s’isoler. Pour que tout le monde soit en sécurité, sans risque d’infection, le travail à distance, aussi appelé home office ou télétravail, a été adopté. Le travail à distance consiste à travailler depuis son domicile ou tout autre lieu offrant la possibilité d’effectuer des tâches. Avec le travail à domicile, les travailleurs ont quitté leur bureau pour passer plus de temps chez eux. Cette mesure a permis à des milliers de personnes dans le monde de se protéger du contact avec le Covid-19. Cependant, à mesure que le scénario de la pandémie progressait, que les vaccins commençaient à arriver et que les cas diminuaient, le marché a montré qu’il était nécessaire de changer ce modèle. Compte tenu du grand nombre d’études démontrant les avantages du travail à domicile, on ne voit pas très bien pourquoi certains employeurs voudraient revenir au modèle d’avant la pandémie. Pourtant, avec la reprise des activités en face-à-face, de nombreux sites ont déjà renoué avec le travail de bureau.

Les différentes solutions de travail hybride

Travail sur le lieu de travail avec télétravail limité

Dans ce type de travail hybride, les travailleurs doivent prendre contact avec le bureau tous les jours. Ils doivent se rendre sur le site pour des sessions de formation, assister à des réunions, collaborer et tenir des réunions d’information.

Lieu de travail avec une quantité plus importante de travail hybride

Dans cette situation, l’employé a le droit de travailler certains jours à domicile et au bureau. La quantité de jours au domicile et hors du lieu de travail est généralement déterminée par l’entreprise. Le bureau est toujours disponible les jours où les employés sont à la maison, mais il n’est pas utilisé.

Le travail numérique avant le bureau physique

Dans ce scénario, c’est le domaine numérique qui compte. L’entreprise s’appuie sur des technologies et des applis qui permettent à l’équipe de communiquer à distance, maintenant ainsi le travail à distance la plupart du temps. Toutefois, l’existence d’un bureau physique est toujours maintenue pour les cas de réunions urgentes ou la nécessité de stocker du matériel de travail.

Numérique sans bureau

La seule différence entre cette option et la précédente est qu’elle ne comporte pas de lieu de travail physique. En d’autres termes, tous les employés travaillent à distance et s’appuient sur des plateformes numériques pour stocker les données de l’entreprise et communiquer.

Quelle que soit la solution mise en place, il faut pouvoir être certain que les salariés resteront productifs et impliqués. Pour cela, ils peuvent suivre des conseils pour être efficace en télétravail.

2 systèmes de travail hybride

  • Travail hybride pour tous: dans ce cas, les employés se répartissent entre une routine au bureau et une routine en dehors du bureau. Chacun travaille un jour à la maison et un autre jour dans l’entreprise ;
  • Travail hybride pour une partie des salariés : déjà dans ce scénario, une partie des travailleurs reste dans un modèle 100% à distance, tandis que l’autre partie travaille 100% en face à face.

Conseils à suivre lors de la création d’un environnement de travail hybride

Un environnement de travail hybride qui manque d’organisation et de coordination est voué à l’échec. Pour que le modèle soit appliqué à votre bureau, il doit d’abord être bien pensé. En effet, le travail hybride peut provoquer l’épuisement des employés s’il n’est pas appliqué de la bonne manière.

Lorsque les employés se retrouvent dans une routine en constante évolution, ils peuvent avoir du mal à s’y habituer. Le travail hybride oblige les travailleurs à s’organiser à la fois chez eux et dans les bureaux de l’entreprise. Cela peut entraîner une certaine confusion dans leur routine, une accumulation de tâches et du stress. Avant de mettre en place le modèle de travail hybride, posez-vous les questions suivantes :

  • Tout le monde sera-t-il inclus dans le modèle ? Si ce n’est pas le cas, comment se sentiront les laissés-pour-compte ?
  • Les personnes qui travaillent à distance se sentiront-elles intégrées dans la dynamique de l’entreprise ?
  • Est-il possible d’éviter les inégalités entre les employés ?
  • Tous les employés peuvent-ils collaborer efficacement ?
  • Ces questions sont essentielles pour que l’environnement de travail reste hybride, harmonieux et sain pour tous.

Comment démarrer votre projet de travail hybride?

Définissez des lignes directrices claires dès le départ

Tout d’abord, vous devez déterminer quelles fonctions peuvent être exercées dans le cadre du modèle de travail hybride. N’oubliez pas de vérifier s’il existe un certain nombre de jours spécifiques pendant lesquels les employés peuvent être au bureau. De cette manière, il est plus facile de mettre en place la routine de l’entreprise.

Communiquer

L’une des bases essentielles du travail hybride est la communication. La présence de canaux de communication et de réunions est nécessaire à une bonne relation entre les membres de l’équipe. Veillez à ce que, même pendant le travail à distance, tout le monde soit en contact.

Traitez tout le monde de la même manière

Tous les employés doivent recevoir le même traitement, même pendant le travail hybride. Ils doivent donc être traités de la même manière que lorsqu’ils sont en face-à-face, sans tâches supplémentaires ni tâches moindres que d’habitude.

Créer des événements de socialisation

Dans un scénario de travail hybride, il peut être difficile de socialiser avec un collègue. Pour cela, vous pouvez planifier des événements de socialisation entre les employés. Invitez vos employés à un déjeuner, un dîner ou une réunion pendant les heures de travail. Faites en sorte que chacun se sente inclus et accepté dans l’environnement de travail hybride.

Avantages du travail hybride

  • Attire des talents différents: avec la pandémie, de nombreuses personnes ont rejoint le travail hybride ou à distance, ce qui signifie que l’éventail des talents disponibles à l’embauche est plus large ;
  • Améliore l’image de l’entreprise : offrir un travail hybride signifie innover le modèle de travail, montrant que l’entreprise a une pensée plus progressive et plus flexible ;
  • Il est moins coûteux : un lieu de travail hybride est moins coûteux, car il peut être réduit ou avoir moins de dépenses qu’avec toute l’équipe en face à face

Le travail hybride réduit-il l’empreinte carbone des entreprises ?

Le bureau continue de fonctionner même les jours où l’employé ne se rend pas au travail. Lorsque l’employé retourne travailler chez lui, le bureau continue de consommer de l’énergie et de l’air conditionné. En outre, le domicile de l’employé consomme également plus d’énergie, puisqu’il travaille à distance. En d’autres termes, les jours de travail dans l’entreprise annulent pratiquement l’effet des émissions.

Contrairement au travail hybride, le télétravail présente un potentiel important de réduction des émissions de gaz. En effet, dans ces scénarios, le bureau physique de l’entreprise est peu utilisé ou n’existe tout simplement pas. Ce facteur finit par générer des économies d’énergie qui ont un impact direct sur les émissions de carbone.

Plan du site